Industrie chimique

Les formations pour exercer dans l'industrie chimique

Publication : 15 octobre 2021

Du CAP au doctorat (bac + 8), de nombreuses formations permettent de se préparer aux différents métiers de la chimie dans la recherche et le développement, la production, le contrôle ou la vente. Tour d'horizon des cursus porteurs.

Du CAP au bac + 3 : des cursus spécialisés ou pas

Pour travailler dans les métiers de la chimie, il est possible de suivre un cursus spécialisé en chimie mais aussi dans d’autres spécialités attendues sur le secteur (production, génie industriel, mécanique, techniques d’analyse…).

Porte d’entrée dans le secteur : les CAP (industries chimiques ou conducteur d'installation de production, par exemple) et bacs pro (procédés de la chimie, de l’eau et des papiers-cartons, par exemple), préparés respectivement en 2 ans et 3 ans après la 3e. Ces formations donnent accès à la production, notamment au métier d’opérateur de ligne de production.

À bac + 2 ou + 3, de nombreux BTS (métiers de la chimie, pilotage des procédés, contrôle industriel et régulation automatique, bioqualité) et BUT (chimie, génie chimique, génie des procédés) permettent d’exercer en production, en contrôle qualité ou encore en recherche et développement. Les BTS peuvent être complétés par une licence pro en 1 an, un atout sur certains créneaux comme la qualité.

À partir de bac + 5 : des fonctions à responsabilités

À bac + 5, les masters à l’université (en chimie ou génie industriel, par exemple) et les diplômes d’école d’ingénieurs, notamment de la Fédération Gay-Lussac, préparent aux fonctions avec davantage de responsabilités, du chef de projet à l’ingénieur production en passant par le responsable assurance qualité, entre autres. Côté vente et marketing, une double compétence sciences et marketing-commercial est souvent privilégiée.

Pour rejoindre la recherche ou se spécialiser davantage, il faut poursuivre à bac + 8 en doctorat.

À noter : la chimie a besoin de personnes qualifiées car c’est une industrie avec des procédés de fabrication complexes. La part des techniciens et des ingénieurs (70 %) y est supérieure à celle des autres secteurs industriels (autour de 50 %).

Témoignages

Ma 1ère année en...

Découvrez les témoignages d'étudiants en :