Handicap : que faire avant de partir à l'étranger ?

Publication : 2 juillet 2021

Partir à l'étranger avec une situation de handicap est une aventure, surtout lorsqu'il faut anticiper la vie quotidienne, l'accompagnement, l'aménagement des études. Voici quelques points à retenir.

Programme de mobilité

Le plus souvent, la mobilité est inscrite dans les programmes des établissements d'enseignement supérieur. Pour trouver un stage, un apprentissage ou un échange à l'étranger, vous pouvez vous adresser aux équipes pédagogiques de la formation que vous envisagez de suivre, mais vous pouvez aussi consulter le référent mobilité ou le service des relations internationales. Le service handicap de votre établissement peut également vous aider et entrer en collaboration avec les services s'occupant des stages. En Europe, le programme Erasmus + apporte un accompagnement pour mener un projet de mobilité notamment dans le cadre d’une formation en apprentissage, initiale ou de stages.

L'art de se renseigner

La réussite du séjour à l'étranger passe par l'anticipation et la préparation. Le service handicap et le service des relations internationales sont les bons relais. Prenez soin de vérifier avec eux l'accessibilité de la formation et de la vie quotidienne sur place. La plupart des universités à l'étranger ont des services d'aide au handicap. Une base de données les référence en Europe (European Agency). Euroguidance informe le public. L’agence Erasmus + France / Éducation Formation assure, pour la France, la gestion et la promotion des volets éducation et formation du programme européen Erasmus +.

Prévoyez votre budget

Accessibilité, logement, transport, aides humaines, financement... autant de paramètres à prendre en compte. Tous les coûts doivent être anticipés : médecin, auxiliaire de vie... Des bourses de mobilité permettent de compenser des frais supplémentaires auxquels un étudiant handicapé peut être confronté dans le cadre du programme Erasmus +. Pour ceux qui s'expatrient en Europe, une carte européenne de santé est délivrée par les organismes de sécurité sociale.