Le facteur d'instruments fabrique, restaure ou accorde des pianos, des instruments à cordes ou à vent, des orgues, etc. Dans la tradition de l'artisanat d'art, ce passionné de musique allie savoirs ancestraux et techniques de pointe.

  • Salaire débutant
    1679€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le facteur d'instrument est un artisan d'art qui allie techniques de pointe et tradition. Le métier fait appel à de nombreuses techniques : travail du bois, des métaux et des peaux... et requiert des compétences en acoustique, harmonique, mécanique, électricité, électronique etc. Ce professionnel est spécialisé dans une famille d'instruments : les cordes (frottées, pincées, frappées), les vents (bois, cuivres) ou les percussions (membranophones, idiophones) qu'il fabrique, nettoie, répare, accorde. Il travaille dans un atelier, chez un marchand, voire pour une grande salle de spectacle. Les places sont limitées dans ce petit monde de passionnés de musique.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP accordeur de pianos (accessible aux jeunes aveugles et déficients visuels) ou le CAP assistant technique en instruments de musique (options : accordéon, instruments à vent, guitare ou piano) ou encore le CAP lutherie. 2 ans supplémentaires pour obtenir le BMA technicien en facture instrumentale avec les mêmes options que pour le CAP. Autre possibilité : 3 ans pour obtenir le bac professionnel artisanat et métiers d'art, options facteur d'orgues organier ; facteur tuyautier.

Après le bac

DMA lutherie en 2 ans ou DN MADE mention instrument (horlogerie) en 3 ans.