Spécialiste des systèmes automatisés, le roboticien, toujours à la pointe du progrès, crée des robots, plus ou moins autonomes, qui effectueront différentes tâches, en fonction des besoins des utilisateurs.

  • Salaire débutant
    2438€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le roboticien conçoit des robots utilisant des technologies de pointe, pour être utilisés dans l'industrie (construction automobile, aéronautique, agroalimentaire, pharmaceutique...), la santé, les services à la personne, la défense... Selon sa spécialité et l'entreprise (publique ou privée) qui l'emploie, le roboticien travaille à la conception mécanique du robot, sa programmation, sa mise au point ou encore son entretien. À partir du cahier des charges du produit à réaliser, il en définit l'architecture et la programmation et détermine les opérations à réaliser. À lui de trouver les solutions technologiques qui permettront au robot de fonctionner parfois en toute autonomie. À la fin, il effectue une série de tests pour valider le produit. Le roboticien exerce dans les laboratoires de recherche, les bureaux d'études, les ateliers de fabrication ou dans les services de maintenance. Il peut être amené à effectuer des déplacements chez les clients lors de l'installation, ou lors de séminaires ou de congrès.

Les formations et les diplômes

Durée des études

Après le bac

5 ans d'études pour préparer un master mention automatique, robotique ; électronique, énergie électrique, automatique ; ingénierie des systèmes complexes... ou un diplôme d'ingénieur en robotique.

8 ans d'études pour obtenir un doctorat sont nécessaires pour le roboticien souhaitant devenir enseignant-chercheur.