Diplôme d'ingénieur de l'Institut supérieur de l'automobile et des transports de Nevers de l'université de Dijon - Institut supérieur de l'automobile et des transports - site de Nevers (Nevers)

Spécialités

organisation du cycle ingénieur en 3 départements de formation :

  • énergies et moteurs (EP2E) à dominante énergétique

  • infrastructure et réseaux des transports (IRT)

  • mécanique et ingénierie des transports (MIT) à dominante mécanique

1 choix parmi 5 options en dernière année du cycle ingénieur :

  • département EP2E (motorisation ou véhicule intelligent)

  • département MIT (confort et comportement des véhicules ou matériaux et structures)

Caractéristiques

  • Durée : 5 ans
  • Niveau terminal d'études : Bac + 5
  • Modalités : temps plein
  • Coûts de scolarité : 3005 euros (601 euros par an en cycle préparatoire (2 ans) et en cycle ingénieur (3 ans))

Enseignements

  • Langues : Allemand, Anglais, Chinois, Espagnol

Admissions

Avec bac ou équivalent en 1re année du cycle préparatoire
  • concours Geipi Polytech pour Terminale générale ou Bac général depuis 1 an (85 places).

Avec bac + 1 en 2e année du cycle préparatoire
  • dossier, entretien : avec CPGE1 (MPSI, PCSI, PTSI) ayant validé le passage en CPGE2 (PT, MP, PC, PSI, TSI) admissible à un concours (1 place en 2021 ; minimum fonction du niveau des candidats).

Avec bac + 2 en 1re année du cycle ingénieur
  • concours Polytech, écrit via e3a-Polytech et épreuve commune TIPE à l'oral pour CPGE2 MP, PC et PSI (21 places).
  • concours Polytech, écrit via la banque filière PT et épreuve commune TIPE à l'oral, pour CPGE2 PT (7 places).
  • concours, écrit via la banque d'épreuves du concours commun INP, filière TSI, oral spécifique à l'école pour CPGE2 TSI (10 places).
  • banque d'épreuves DUT - BTS (organisée par l'ENSEA), dossier et oral communs (2 places énergétique (1), IRT (1)).
  • dossier, entretien : avec DUT (génie mécanique et productique, chimie-option chimie des matériaux, génie chimique - génie des procédés, génie thermique et énergie, informatique, réseaux et télécommunications) ; BTS (MCI) ; licence professionnelle à dominante mécanique et/ou thermodynamique (10 places).
  • concours PASS'Ingénieur avec L2 ou L3 filière du concours Mathématiques - Informatique (MI) (3 places EP2E (1), IRT (1), MIT (1)).
  • concours PASS'Ingénieur avec L2 ou L3 filière du concours Mathématiques - Physique (MP) (3 places EP2E (1), IRT (1), MIT (1)).

Avec bac + 3 en 1re année du cycle ingénieur
  • concours ATS (organisé par l'ENSEA), écrit et oral communs, pour CPGE ATS (8 places EP2E (4), IRT (2), MIT (2)).
Publicité