< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

écotoxicologue

L'écotoxicologue étudie l'impact des polluants sur les écosystèmes, à partir d'échantillons récoltés sur le terrain ou avant la mise sur le marché d'un nouveau produit. Scientifique polyvalent, il travaille pour un organisme public ou pour l'industrie.

Le métier

Nature du travail

Mesurer

L'écotoxicologue étudie l'impact des polluants et en particulier celui des produits chimiques sur les écosystèmes : micro-organismes, végétaux, animaux, sur terre et/ou dans l'eau et l'air. Il tente de déterminer les niveaux de dangerosité et les conditions de dissémination des polluants. Il publie études et rapports pour aider les dirigeants à prendre des décisions éclairées.

Tester et analyser

Il peut se rendre sur le terrain pour relever des échantillons, selon un protocole qu'il définit. En laboratoire, il analyse et mesure les quantités de polluants présents dans un milieu donné. Il conduit des tests et recueille toutes les informations disponibles sur le sujet de son étude. Il compile ses données, fait des analyses statistiques, confronte ses résultats avec d'autres scientifiques, notamment des biologistes, des chimistes, etc.

Diffuser

Selon son lieu d'exercice, il peut participer à l'élaboration de normes sanitaires, collaborer à des projets de recherche, publier des préconisations, donner son avis d'expert. Il peut également rédiger des fiches de données sécurité, gérer les démarches d'enregistrement de nouveaux produits, fournir les éléments d'écotoxicité demandés par les autorités, etc. Il peut être amené à participer à des congrès internationaux.

Compétences requises

Des bases scientifiques solides

Scientifique de haut niveau, l'écotoxicologue doit avoir d'excellentes connaissances en biologie et en chimie, notamment en chimie environnementale. L'environnement et l'écologie en général sont d'ailleurs des sujets qu'il doit maîtriser et apprécier. Il comprend les interactions entre les différents écosystèmes.

Rigueur et responsabilité

Exerçant une veille régulière sur la réglementation européenne concernant les produits chimiques, l'étiquetage, le classement des produits, etc., il est le garant de la conformité des produits mis sur le marché. Il maîtrise également le cycle de vie des produits et leur marché. Rigoureux, il connaît et fait respecter les règles de sécurité pour manipuler des produits toxiques.

À l'aise en français et en anglais

L'écotoxicologue maîtrise l'anglais technique, aussi bien à l'oral pour assister ou participer à des réunions ou congrès, qu'à l'écrit pour lire et rédiger des rapports , par exemple. Il a de bonnes capacités rédactionnelles. Convaincant et pédagogue, il sait mener des réunions pluridisciplinaires et piloter des projets d'envergure.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Haut profil

Seul ou dans un service spécialisé, l'écotoxicologue est en lien avec les décisionnaires pour les aider dans leurs choix et comprendre les enjeux environnementaux. Selon les entreprises, il est rattaché au directeur sécurité environnement ou produit de son entreprise, au chef d'unité écotoxicité environnement, au responsable réglementaire (notamment dans l'industrie pharmaceutique ou phytosanitaire), au directeur des risques industriels, etc.

Surtout au laboratoire

Le spécialiste en écotoxicologie, s'il peut aller sur le terrain, travaille surtout au sein d'un laboratoire pour faire des tests ou analyser des échantillons. Au contact de substances dangereuses, il prend les mesures de sécurité adaptées. Derrière son ordinateur, il mène des analyses statistiques, compile les données, rédige des rapports, etc.

Employeurs publics ou privés

L'écotoxicologue peut travailler pour un bureau d'études spécialisé en évaluation des risques et environnement, pour des organismes de recherche publics et parapublics (Anses, CNRS, Inrae, Ineris, agences de l'eau...), pour une grande entreprise industrielle, notamment dans le secteur de la chimie, de la pharmacie, des cosmétiques, etc. Quelques places sont également à prendre dans les services du ministère chargé de l'environnement.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

De 2083  euros à 2833 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Récent mais recherché

L'écotoxicologie est une discipline relativement nouvelle, mais qui a tendance à se développer, notamment avec les nouvelles normes et réglementations françaises et européennes, de plus en plus contraignantes pour les industriels, et des exigences citoyennes de plus en plus fortes vis-à-vis de l'environnement.

Spécialistes demandés

Le spécialiste en écotoxicologie réglementaire est particulièrement recherché dans l'industrie, qui doit s'adapter aux exigences légales, en constante évolution, notamment concernant le classement des produits, l'étiquetage, les normes en vigueur par pays, etc.

Plusieurs voies d'évolution

Avec quelques années d'expérience, l'écotoxicologue peut prendre la tête d'une unité d'écotoxicologie ou d'un service sécurité-environnement. Il peut également devenir consultant pour l'industrie. Il peut aussi donner des cours dans l'enseignement supérieur où les formations se développent. En tant qu'expert, il peut intervenir dans des colloques internationaux.

Accès au métier

Accès au métier

Les écotoxicologues sont recrutés en général au niveau bac+5  (diplôme d'ingénieur ou master spécialisé), voire bac + 8 (doctorat) selon les cas. Les débutants sont acceptés, même si beaucoup d'entreprises demandent une première expérience.

Niveau bac + 5

  • Master écotoxicologie et chimie de l'environnement ; écotoxicologie ; méthodes de recherche en environnement, santé toxicologie, écotoxicologie ; risques et environnement ; génie de l'environnement ; toxicologie et écotoxicologie ; écophysiologie et écotoxicologie ; pollutions chimiques et gestion environnementale ; biologie santé ; gestion de l'environnement ; ...
  • Diplôme d'ingénieur en biologie, chimie, sciences de la vie et de l'environnement ; génie biologique, option toxicologie et sécurité en santé et environnement

Niveau bac + 8

  • Doctorat en écotoxicologie ; chimie organique, chimie de l'environnement ; pharmacie avec une spécialisation en écotoxicologie

En savoir plus

Ressources utiles

http://www.ecotoxicologie.fr

Actualités du secteur, informations sur le métier, l'emploi, etc.

http://www.emploi-environnement.com

Bourse d'emplois des métiers de l'environnement.