< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

ingénieur / ingénieure de recherche (papiers-cartons)

Inventer le papier ou l'emballage du futur, tel est le défi de l'ingénieur de recherche. Il fait le lien entre les innovations technologiques et le monde de la fabrication. Ses travaux peuvent déboucher sur des brevets.

Le métier

Nature du travail

Innover

Un nouveau papier, un nouveau type d'emballage, de nouvelles machines de production.... l'ingénieur de recherche n'a qu'un mot d'ordre : innover ! Il développe des produits, par exemple un papier "intelligent" sur lequel on pourra imprimer de l'électronique (comme des codes RFID qui stockent de l'information lisible par un smartphone). Pour cela il faut concevoir un papier très lisse capable de résister à de fortes températures.

Imaginer le futur

L'ingénieur de recherche travaille sur un temps long, il peut se pencher sur un projet de nouveaux matériaux, de nouvelles fonctionnalités ou machines pendant 5 à 10 ans. Il cherche à savoir ce qui sera utile dans le futur : il fait de la prospective. Il tente aussi de répondre à des problématiques concrètes : comment rendre un essuie-tout plus absorbant ou un emballage plus imperméable ? Il peut créer de nouvelles gammes de produits ou être chargé d'améliorer l'existant, tout en imaginant de nouveaux procédés de fabrication.

Avec des contraintes

Il doit tenir compte des contraintes liées au prix de revient et à la fabrication (vitesse, robustesse, etc.). Aujourd'hui, les préoccupations écologiques sont très importantes. Il est chargé de concevoir des produits conformes au développement durable et recyclables, c'est l'écoconception.

Compétences requises

Avoir un esprit méthodique

L'ingénieur de recherche est avant tout un scientifique. Selon sa spécialité, il possède des connaissances en chimie, mécanique, automatismes et régulation des procédés. Une fois le projet de recherche défini, il procède en respectant une méthode précise : il élabore des hypothèses, des protocoles, réalise des expériences, interprète des résultats... il doit se montrer persévérant pour obtenir des résultats probants.

Savoir encadrer

Il doit être organisé pour planifier les différentes activités et respecter les éventuelles contraintes du projet de recherche (en termes de coûts et de délais). À la tête d'un projet, il encadre ses proches collaborateurs et sait piloter le travail des techniciens.

Utiliser l'informatique

L'ingénieur travaille souvent sur ordinateur. Il sait utiliser des logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur) pour concevoir, par exemple, une machine pour la mécanisation du carton.

Et l'anglais

La maîtrise de l'anglais, à l'oral comme à l'écrit (anglais technique), voire d'une autre langue étrangère est un atout, car de nombreuses entreprises françaises du secteur sont intégrées à des groupes internationaux. L'ingénieur de recherche doit aussi faire preuve d'aisance rédactionnelle pour rédiger des rapports sur ses travaux.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Au département R&D

L'ingénieur de recherche travaille principalement dans un service de recherche et développement, au sein des grands groupes de l'industrie des papiers cartons assurant la transformation des papiers et des cartons en produits de consommation. Certaines entreprises disposent d'un centre de recherche dédié à l'innovation. L'ingénieur travaille de jour, selon des horaires classiques.

En équipe

En interne, dans l'entreprise, l'ingénieur de recherche collabore avec les responsables d'autres départements : marketing et achats, production, etc. Il travaille en équipe avec des techniciens de laboratoire et éventuellement des étudiants doctorants, qu'il encadre. Depuis son unité de recherche appliquée à son secteur industriel, il est amené à collaborer avec d'autres chercheurs : notamment ceux travaillant dans la recherche fondamentale, en France et à l'étranger.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir de 2900 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Des débouchés limités

Les entreprises recherchent des ingénieurs diplômés pour accompagner la modernisation de leur outil de production et les changements liés à l'application des normes environnementales européennes. Toutefois, le nombre de postes disponibles en recherche et développement reste limité. Des postes sont également accessibles à l'étranger, au sein de ces grands groupes.

Possibilités d'évolution

Avec de l'expérience et des compétences en management, l'ingénieur pourra diriger un service de recherche, au sein d'une usine ou d'un groupe international. En fonction de sa formation initiale, il peut aussi s'orienter vers des fonctions commerciales ou vers l'ingénierie de production.

Accès au métier

Accès au métier

L'École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux-Institut polytechnique (Grenoble INP-Pagora) est le seul établissement en France à former des ingénieurs papetiers spécifiquement destinés à exercer dans l'industrie des papiers et cartons. La formation propose 2 types de spécialisation : ingénierie de la fibre et des biomatériaux ; ingénierie de la communication imprimée. Accès sur concours (pour les classes prépa scientifiques et prépa INP). Sur dossier et entretien avec une L2, une licence ou après une prépa ATS pour l'apprentissage. Il est possible d'intégrer l'école en 2e année sur dossier avec un M1.

Niveau bac + 5

  • Diplôme d'ingénieur

En savoir plus

Ressources utiles

http://lesindustriespapierscartons.org

Observatoire prospectif des métiers et des qualifications qui présente notamment des informations sur les formations et les métiers du secteur papiers cartons

http://www.unidis.fr

Union Intersecteur Papier Carton pour le dialogue et l'ingénierie sociale. Informations sur la formation professionnelle, la santé et la sécurité au travail et lien vers l'observatoire des métiers